TU

Olivier Meyrou avec Matias Pilet

TU c'est l'histoire d'un corps qui tombe, qui lutte, qui se contorsionne dans un monde de fantômes. C'est l'histoire d'un corps qui trouve la force de sauter, de danser et de jouer. C'est l'histoire d'un homme qui s'enracine. TU c'est l'histoire d'une renaissance. 

 

C’est en réalisant un entretien pour le spectacle Acrobates que Matias Pilet a pour la première fois pris conscience que son acrobatie avait été fortement impactée par la mort in utéro de sa soeur jumelle trois jours avant sa naissance. Son acrobatie singulière condensait des strates de sa vie consciente et inconsciente. Accompagné par deux sages-femmes et par la mère de Matias, il est parti à la recherche de la mémoire foetale et de son impact dans le mouvement acrobatique. Le résultat est saisissant. Quand une naissance ne suffit pas, il faut alors s’autoriser à renaître. Au-delà d’une plongée dans la vie prénatale, au-delà d’une renaissance en direct, Tu est un voyage universel.

 

 

 

mise en scène Olivier Meyrou
dramaturgie Olivier Meyrou et Amrita David
interprète Matias Pilet
Apparitions vidéo Karen Wenvl, Françoise Gillard, sociétaire de la comédie française, Erika Pilet
En collaboration Stéphane Ricordel
musique François-Eudes Chanfrault
Chant Karen Wenvl
création sonore Sébastien Savine
scénographie et régie générale Simon André
Création lumières Nicolas Boudier (Cie Haut et Court)
Créations
vidéo Loïc Bontems (Cie Haut et Court) et Olivier Meyrou

Production déléguée : Le Monfort / Coproduction et résidence : Les Subsistances 15-16 / La brèche - Pôle Nationale des Arts du Cirque - Cherbourg - Ovteville, le théâtre La Passerelle - scène nationale de gap et des Alpes du Sud / Résidence de création : le Quai - Angers. Avec le soutien de la Chartreuse de Villeuneuve lez Avignon – Centre national des écritures du spectacle / © photo : Olivier Meyrou

 
BIOGRAPHIE
Après la FEMIS, Olivier Meyrou part étudier à New York, dans le cadre de la Villa Médicis hors les murs. Il y réalise deux documentaires et enchaîne ensuite avec Bye bye apartheid (2004) et l’Avocat du diable (2008). Il reçoit le Teddy Award à la Berlinale 2007 pour le film Au-delà de la haine. Parade, son film sur Fabrice Champion est sélectionné en 2013 par le festival de Berlin et les festivals de Milan, Buenos Aires, Hamburg, Vilnius …Dramaturge du spectacle Acrobates, Olivier a mis en scène La petite fille aux allumettes à la Comédie Française en 2014. Sa prochaine création, Tu, un solo avec Matias Pilet, sera présenté dans le cadre du Festival (Des)Illusions en mars au Monfort.
 

 

retour à la liste