danse • cirque • création • Festival des Illusions

BÂTARDS

22 > 25 mars 2018

Mathieu Desseigne & Michel Schweizer

Dans le cadre du FESTIVAL (DES)ILLUSIONS

MENBRE FANTÔME enchaine avec BÂTARDS

Limite : tendance, ancrée dans la structure de la pensée moderne, à transformer l’espace où se développe la vie en zones de séparation contenant la vie. Sujets à vif : personne amenée à faire l’expérience de la séparation. Sujets à vif : profil de personne ayant tendance à se séparer du vivant. Bâtard : sujet humain dont l’équilibre semble s’arranger avec des origines floues, confuses, à qui l’on a recommandé de ne pas trop accorder d’importance à ses états d’âme et par la même occasion à lui-même. A l’entrée du monastère est gravé dans le marbre : Évitez de jeter des pierres. Ils s’y pressent ; ils ont vidé leurs poches … leurs têtes réclament du répit.

 

BIOGRAPHIE

Mathieu Desseigne intègre le Centre National des Arts du Cirque où il requestionne son envie et son désir de dire au fil des ren-contres. Diplôme en poche, devenu « équilibriste / acrobate / danseur » Mathieu rencontre Alain Platel et les Ballets C de la B. Il travaille avec pendant plus de six ans et trois spectacles. (VSPRS, Pitié !, et Out of Context for Pina) en 2009, Mathieu cocrée La Stratégie de l’Echec pour le collectif 2 temps 3 Mouvements avec Nabil Hemaïzia et reprend en marche, un train qu’il n’a jamais vraiment quitté. Michel Schweizer : Metteur en scène de théâtre contemporain. Après un passage au Conservatoire d'Art Dramatique de Bordeaux et des études à l'École des Beaux-Arts de Bordeaux, Michel Schweizer s'essaye au arts plastiques et à la danse contemporaine des années 1980. Puis, rencontre avec la plasticienne Aline Ribière pour qui il devient modèle et met en scène les "vêtements de l'imaginaire". De 1986 à 1994, il travaille avec la chorégraphe Isabelle Lasserre. Leur collaboration artistique cesse brutalement en 1995, amenant Michel Schweizer à une profonde remise en question. Pourtant, la même année, il crée le groupuscule la coma et propose une première création : Assanies 1 et 2 (1996 et 1997). En 2000-200, il crée Kings puis Scan [More Business - More Money Management] en 2003.

distribution

conception et interprétation : Mathieu Desseigne-Ravel et Michel Schweizer
images : Ludovic Alussi
son : Nicolas Barillot

production

Production La Coma, Naïf Production / Coproduction SACD, Festival d’Avignon, Le Gymnase CDC Roubaix Hauts-de-France. Avec l’aide du Théâtre d’Arles, La Villette-Paris, CDC-Les Hivernales / © photo :Anne breduillieard

retour à la liste