danse • théâtre

WE LOVE ARABS

18 > 19 nov. 2016

Hillel Kogan

Temps danse / théâtre

SPECTACLE COMPLET

C’est l’histoire drolatique d’un chorégraphe israélien qui choisit un danseur arabe pour créer une pièce porteuse d’un message de coexistence et de paix. Une entreprise (réussie) de démolition du mur des préjugés et une dissection des comportements ordinaires exécutée avec humour et subtilité.

Un spectacle d’une rareté nécessaire : intelligent, réfléchi, drôle et lapidaire, qui est aussi une charge politique sans concession. Un petit opus léger et court mais aux vertus percutantes. 

 

{ PRESSE }

Chef-d’oeuvre ! Je n’ai encore jamais vu une oeuvre dansée aussi pleine d’esprit, provocatrice, politique et hilarante. (…) C’est l’aventure chorégraphique la plus exceptionnelle que j’ai vue depuis des années. 

Ora Brafram, The Jerusalem Post

Les danseurs israéliens les plus incontournables font fi de la politique sans se départir de la provocation. 

Jonathan Frochtzwajg for The Oregonian

 

( BIOGRAPHIE )

Hillel Kogan a étudié la danse à l’école BAT-DOR à Tel Aviv et au Merce Cunningham Trust à New York. En parallèle de sa carrière de danseur pour le Batsheva Ensemble, la compagnie suisse Nomades ou encore le Ballet Gulbenkian au Portugal, il crée pour des compagnies de danse en Israël et à l’international. Depuis 2005, à l’invitation d’Ohad Naharin, il assure la direction des répétitions du Batsheva Youth Ensemble. Hillel engage inlassablement son statut d’artiste complet : danseur, interprète, acteur, concepteur et dramaturge.

Les utres dates saison 2016-17

les 12 et 13 janvier à Mulhouse, La Filature
les 26 et 27 janvier à Bastia
les 28 et 29 janvier à Lieusaint, Théâtre Sénart
les 8 et 9 mars à Lausanne, Printemps Sévelin
le 6 avril à Olioulles, Chateauvallon
les 8 et 9 avril à Rennes, Festival Mythos

distribution

texte et chorégraphie Hillel Kogan

interprètes Mourad Bouayad et Hillel Kogan 

lumières Amir Castro

musiques Kazem Alsaher, W.A. Mozart

conseillers artistiques Inbal Yaacobi et Rotem Tashach

traduction française Talia de Vries

production

Production : Hillel Kogan, DdD. Soutenu par le Ministère de la Culture israélien et le Israeli Lottery Arts Council. © photos : Gadi Dagon

retour à la liste